Rechercher
  • resynam-togo

RESYNAM forme ses membres sur l’élaboration de rapport alternatif sur les droits des migrants

Les membres du Réseau Syndical National pour la Migration au Togo (RE.SY.NA.M-Togo) ont célébré le mercredi 18 décembre, la Journée Internationale des Migrants. C’est à travers un atelier de formation organisé au siège de la CSTT à Lomé, autour du thème « la méthodologie d’élaboration de rapport alternatif sur les droits des migrants au Togo ».



Le 18 décembre de chaque année, est célébrée la Journée Internationale des Migrants, histoire de sensibiliser l’opinion tant nationale qu’internationale sur l’important rôle que jouent les migrants aussi bien dans leur pays d’origine que dans leur pays d’accueil. En effet, la Journée internationale des migrants est instituée par l’ONU pour commémorer l’adoption de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille du 18 décembre 1990.

Selon Emmanuel Agbénou, SG de la CSTT, l’objectif cet atelier est de permettre aux participants de savoir ce que c’est qu’un rapport alternatif et comment procéder à son élaboration. « Ensuite, comment en tant qu’organisations syndicales, nous pouvons utiliser ce rapport alternatif pour promouvoir et protéger les droits des travailleurs migrants au Togo », a-t-il affirmé.

Aujourd’hui, a fait savoir le SG de la CSTT, la Direction des Togolais de l’extérieur estime que la diaspora togolaise avoisine « les deux millions de personnes qu’on retrouve un peu partout dans le monde ». De la même façon, a souligné Emmanuel Agbénou, il y a des milliers de travailleurs migrants au Togo et qui, d’une manière ou d’une autre, « contribuent au développement de notre pays, car selon « la Stratégie nationale de migration professionnelle et son plan d’actions opérationnel (2018-2022) », les statistiques indiquent que, majoritairement, les migrations à destination du Togo ont un caractère économique ». Au regard de tout ce qui précède, M. Agbénou croit qu’ils sont appelés à « œuvrer pour des migrations sûres, ordonnées et régulières comme l’indique le Pacte Mondial ».

Dans le cadre de la célébration de cette journée, le RESYNAM-Togo a prévu plusieurs activités. En dehors de cet atelier de formation, il est également prévu un plaidoyer auprès du Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur pour la ratification du Protocole sur la Libre Circulation des personnes en Afrique, adopté lors de la 30ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat de l’Union Africaine à Addis Abeba en Ethiopie le 29 Janvier 2018. De même, le Réseau organisera une campagne de sensibilisation des travailleurs migrants au Togo sur leurs droits et devoirs. C’est la représentante du Ministre des Droits de l’Homme  qui a ouvert les travaux de l’atelier. A ce jour, ils sont 272 millions migrants dans le monde et plus de deux millions estimés au Togo.


source: http://atlanticinfos.com/index.php/categories/societe/item/1540-togo-les-membres-du-resynam-formes-sur-la-methodologie-d-elaboration-de-rapport-alternatif-sur-les-droits-des-migrants

4 vues0 commentaire